, , , ,

L’allié s’envoie en l’air avec ton destin

L'allié s'envoie en l'air avec ton destin

L’allié s’envoie en l’air avec ton destin

1- « L’allié devait être là mais il n’y est pas… Les ennemis se retrouvant en double dans ta face… L’armée n’ayant pas le choix… Son honneur et le tien étant en jeu… Les hommes fonçant avec la rage de tuer… Les ennemis fonçant avec celle de gagner… Tu remportes la victoire mais à quel prix… Tu as perdu la moitié de ton armée à cause de l’allié qui t’attend chez toi pour te soumettre… »

 

2- « L’allié est là… Il a averti l’ennemi que tu arrivais comme il était entendu… L’ennemi t’envoie paître… L’allié t’informant qu’il ne peut plus rien venant d’accepter une offre…

C’est désormais toi contre eux… Il n’y a aucun gagnant… Les pertes sont les mêmes… Chacun retournant sur son côté un œil en moins…

Tu te rétablis… retrouve l’allié qui t’annonce qu’il fusionne tout avec ton adversaire…

L’adversaire étant pourtant ennemi de chacun…

L’allié t’avouant que tout sacrifice permet de rétablir la paix… ayant exigé la mort de l’épouse et de la lignée de l’autre avant de faire de même pour mieux se faire confiance…

Tu prévois le coup à venir…

Ils sont puissants mais tu es plus malin…

Tu t’allies à tous ceux ayant perdu l’épouse ou leur lignée dans des circonstances nébuleuses…

Tu racontes ton histoire… On n’en croit pas un mot…

Tu élèves l’armée mondiale… la guerre mondiale…

Ils sont littéralement exterminés… toutes leurs œuvres détruites… leur peuple fait esclave…

 

Tu n’y as rien gagné… mais la Justice l’emporte…

 

Quelque temps après, tes nouveaux alliés s’adressent à toi comme un esclave…

 

La Justice doit toujours l’emporter…

 

Tu élèves les Murs de la Mort… Les rumeurs ayant toujours existées… Tu en crées quelques-unes aussi… Tes alliés envoient des serviteurs vérifier les pouvoirs de tes Murs… ils en reviennent « maudits »…

 

On te proclame roi des rois… Tu n’en demandais pas autant…

 

Tu n’en demandais pas autant… »

 

3- « Je veux voir le cimetière de mon ennemi… la source à laquelle il boit… le sable dans lequel il a joué… la maison dans laquelle il est né… car demain il ne parlera plus… il ne mangera plus… il ne marchera plus… comme aussi tous ceux l’ayant entouré d’amour ou de haine… de paix ou de crainte…

On ne souhaite pas la mort à celui qui vit parmi les Morts…

On ne souhaite pas longue vie à celui qui ne sait reconnaître la Mort… »

 

 

De toute l’équipe de jamaisdeuxsanstoi.ca