, , , ,

Il était une fois

Il était une fois

Il était une fois une Prison (Partie 1)

L’homme entre pour son crime… c’est un con né… Il ne sait pas pourquoi il aime sa femme… pourquoi il a fait des enfants… de quelles nationalités étaient ses ancêtres… et son rôle au sein du peuple…

 

Les gardiens de prison le branlant un peu… L’homme sourit…

Les gardiens de prison l’enculant un peu… L’homme sourit…

Les gardiens de prison lui urinant dessus… L’homme ne sourit plus…

 

Dorénavant, il branlera les autres et se laissera enculer…

 

Il était une fois un prisonnier (Partie 2)

L’homme et les siens n’ont pas mangé depuis 10 jours… sortant occasionnellement à l’extérieur pour se nourrir des cœurs des cadavres…

Un soldat trouvant quelques morts sans leur cœur tombant sur eux…

L’homme sera soumis à consommer tous les siens exécutés dans sa face… après avoir remis leur cœur aux chiens…

 

L’homme couvert de sang pense à Dieu…

 

Le soldat le retrouvant quelques jours plus tard pour le soumettre à le sucer avec ses camarades…

 

L’homme couvert de mouche pense à satan…

 

La guerre est finie…

 

Il était une fois une Prison (Partie 3)

La femme entre pour son crime… Elle n’est pas coiffée… ses pieds sont sales… ses dents sont cariées… ses ongles sont noirs… son sous-vêtement est taché…

Elle a le droit de ne pas avoir eu de chance…

On lui pose quelques questions…

Son père l’a abusée sexuellement… son grand-père est un alcoolique… sa mère est morte alors qu’elle était enfant…

 

Elle échoue la première étape… lui ayant permis ou non de se reproduire…

 

On lui pose quelques autres questions…

Elle sait lire, elle sait compter, elle sait comment se procurer l’orgasme et peut énumérer les plus grands dangers entourant une femme de sa « Classe »…

 

Elle réussit la seconde étape… lui permettant de vivre au moins jusqu’à 40 ans…

 

On lui pose quelques autres questions…

Elle compare l’homme en général à Dieu… l’amie à celle pouvant remplacer l’homme… le travail à l’expiation de ses péchés… et le vin au sang du Christ…

 

On lui interdira l’amie, le « travail » et le vin…

 

La femme sera soumise à servir les repas… à ouvrir les portes… à lire le journal à voix haute pour les esclaves analphabètes… à marcher sous la pluie… et à sourire à chacun se retournant sur celle-ci…

 

Il était une fois un prisonnier (Partie 4)

On exproprie la femme… lui prend ses sept enfants… le premier étant remis à un pédophile… le second à un bordel… le troisième à un cannibale… le quatrième à un homosexuel… le cinquième à un fou solitaire… le sixième à un pêcheur… le septième à un chasseur…

 

La femme cherche ses enfants… croyant les reconnaître dans les bordels… elle se fait prostituée…

 

Son premier client sera pédophile… le second, proxénète… le troisième, cannibale… le quatrième homosexuel… le cinquième, un fou solitaire… le sixième un pêcheur… et le septième, un chasseur… avant qu’elle ne trouve la mort par accident…

 

Qui sait si un jour naîtra dans cet environnement le bidonville… le génocide… l’inondation… l’éboulement… afin que soit l’Épidémie puissante… rappelant l’infection sexuelle ou la Lèpre…

 

Il était une fois une Prison (Partie 5)

L’homme entre pour son crime… d’abord isolé des autres, il demeurera dans sa cellule durant trois jours… à boire de l’eau et à manger le bol de riz… à se doucher seul… avant la visite des lieux…

 

Condamnation à vie…

 

Le quatrième jour, l’homme se rendant à la cafétéria attendant en rang avec les autres condamnés aussi à vie que tous les autres soient servis en premier…

La pause soumettant à ce que l’un d’eux traverse la cour pour recevoir un seul coup de n’importe qui… avant d’être rejoint par les autres qui verront leur tour aussi venir une autre fois…

Les douches à 11 heures conduisant les condamnés à vie à entrer en premier avant d’être suivis par ceux désirant les enculer…

 

Le Vendredi « musulman » soumettant ceux-ci à la fellation…

Le Samedi « juif » soumettant ceux-ci à vomir leur repas devant les autres…

Le Dimanche « chrétien » soumettant ceux-ci à se laisser marcher sur la bite par les « putes » de la cour…

Minuit arrivant enfin… le condamné à vie se soumettant à sucer la bite des gardiens qui le désirent… avant de remercier dans la langue de Molière…

 

Le condamné à vie recevant enfin son Destin… terminer cannibale ou dans l’assiette du « Roi de la Chair »…

 

Il était une fois un prisonnier (Partie 6)

La femme n’a connu que son père à qui elle a donné deux fils… Le père n’a connu que l’épouse et la fille…

On soumettra l’épouse à sucer ses fils… et le père à enculer sa fille… les fils à sucer le père… la fille à sucer la mère… avant qu’ils ne trouvent la mort…

 

C’est la guerre… Les soldats entrant ensuite au bordel… recevant là le « Vaccin Apocalyptique »…

Le premier et le second trouveront leur père atteint de la Lèpre et leur mère de Syphilis…

Le troisième trouvera son père atteint de Syphilis et sa mère de la Lèpre…

Le quatrième et le cinquième trouveront tous les leurs morts du SIDA… et du cancer du sang…

 

Le sixième et le septième trouvant tous les leurs devenus fous…

 

Le huitième trouvant tous les siens épargnés par la Tragédie…

 

Il était une fois une Prison (Partie 7)

L’homme entre pour son crime… soumis à se mettre à nu… et à marcher à quatre pattes jusqu’à sa cellule… un enfant de sa famille sinon de son Clan l’y attendant pour lui sucer la bite… avant de lui vomir son sperme au visage… avant qu’ils ne puissent chacun recevoir leur bol d’insectes… composé majoritairement de vers… de toute sorte… car il faut bien nourrir les plus beaux oiseaux sur terre avec le corps des plus laids…

 

Condamnation pour… Racisme…

 

Le quatrième jour, l’homme se lavant avec l’urine des autres recueillies dans des sceaux… avant de sucer à son tour un tel enfant devant tous… se soumettant à recevoir plus tard la selle du prisonnier sur la tête…

 

L’enfant lui étant remis dans son assiette le jour de son anniversaire…

Le Vendredi « musulman » soumettant ceux-ci à consommer des coquilles d’œuf…

Le Samedi « juif » soumettant ceux-ci à consommer des têtes de poissons sinon des sangsues…

Le Dimanche « chrétien » soumettant ceux-ci à consommer la mauvaise herbe…

 

Le condamné à vie recevant enfin son Destin… Chanter tous les midis…

 

Il était une fois un prisonnier (Partie 8)

La femme doit accoucher sous peu… Les soldats demeurant à ses côtés…

La femme commençant ses contractions… délivrant le fils parfait…

 

Les soldats le remettant aux chiens… La femme délivrant le placenta…

Les soldats lui écrasant la face dans celui-ci avant de lui faire éclater le crâne…

 

Les chiens sortant du territoire à la fin de la guerre… entrant dans un autre… et un autre… et un autre… laissant leurs selles ici et là… avant de se faire tirer par l’itinérant qui les consommera…

 

Qui sait si l’homme sera un jour atteint par la Peste… avant que celle-ci ne touche de tels soldats… leurs alliés… et les leurs…

 

Il était une fois une Prison (Partie 9)

L’homme entre pour son crime… il est stérile… mais en plus on a découvert qu’il faisait les meilleures fellations… ne pouvant qu’être né d’une lignée d’homosexuels mâles s’ignorant ou non… en étant déduit comme tel…

 

L’homme recevant pour devoir de soumettre ses camarades à lui prodiguer des fellations… avant de déflorer une femme qui avec un autre accouchera du « parfait » homosexuel… qui se révélera le jour où de tels hommes ayant prodigué de telles fellations à celui ayant défloré sa mère trouveront la mort… provoquant l’homosexualité « latente » génétiquement acquise ensuite chez son géniteur… et la fertilité chez un tel prisonnier retrouvant alors sa Liberté… au nom du Miracle de la « Purification »… par la « Mortification » carcérale… en étant à nouveau déduit comme tel…

 

L’homme… autrefois prisonnier… croisant un tel géniteur… désirant s’unir avec ce dernier…

L’homme… autrefois prisonnier… croisant un tel fils d’un tel géniteur… désirant le tuer pour retrouver son hétérosexualité…

L’homme… autrefois prisonnier… croisant une telle femme autrefois déflorée par ce dernier… désirant la débaucher et parfois même la prostituer… pour avoir accouché d’un tel fils… marqué aussi par ses gènes… conduisant à l’avoir influencé… dans son destin… qui aurait pu être autre… tout en étant très similaire…

Un tel homme… « puissant par son origine ancienne » car dernier maillon fait stérile d’une lignée d’homosexuels… trouvant la mort… provoquant ensuite le cancer chez une telle femme… un tel fils… et parfois la folie chez un tel géniteur…

 

Ainsi va le Jugement considéré comme Injuste par la plupart des Impies…

 

Il était une fois un prisonnier (Partie 10)

L’homme visionne le film de sa sœur violée par des soldats…

La femme recevant des cartouches ici et là dans son corps…

On a fait de même à leurs parents… frères et sœurs… amis et voisins…

L’homme est ensuite violée… recevant à son tour cartouches ici et là dans son corps…

Les cadavres gagnant la forêt avant d’être incendiés…

 

Un chien atteint de la rage se nourrira de ces derniers avant d’être rétabli… trouvant les soldats qui le feront leur… avant d’être blessé en traversant la rue… et de trouver la mort en recevant aussi cartouches ici et là dans son corps…

 

Les soldats décidant malgré tout d’enterrer l’animal dignement… qui pourra un jour participer à la Peste… avec ceux qu’il aura consommés… ceux qu’il aura aimés… ceux qui l’auront accidenté… lorsque les cartouches seront dans les corps des personnes violées… incendiées ou non en forêt… en présence en plus d’une « Rivière de Sang »…

 

De toute l’équipe de jamaisdeuxsanstoi.ca